7. déc., 2016

Dix Morts sur Ordonnance à l'Ehpad du Césalet en Savoie.

 L'élément intentionnel de l'aide soignante ne fait aucun doute, bien que les experts considère que son discernement était altéré au moment des faits compte tenu de sa vulnérabilité et de sa profonde dépression.

L'Avocat des familles de victimes se demande pourquoi elle n'a pas été arrêtée plus tôt dans son activité.

Pourquoi a -t-il fallu attendre autant de décès suspects avant que la justice ne soit alertée par la Direction de l'Ehpad ?

 Mathilde Goanec de Médiapart a mené récemment une enquête sur ce qui ne tourne pas rond dans le Monde des EHPAD, quels que soient leur statut ou même les tarifs pratiqués dans le privé, parfois faramineux. Certains facturent en effet le séjour jusqu’à 6 000 euros par mois, avec de fortes disparités régionales.

Les Associations Françaises reçoivent une quantité industrielle de signalements sur les établissements par les familles.

Les Agences Régionales de Santé ne sont pas assez réactives, et souvent celles-ci ne décèle pas "de défaillance" dans la prise en charge médicale !!!

Toutes les familles disent avoir toutes les peines du monde à faire bouger les choses.

C'est un peu "L'Omerta"

100 000 personnes âgées meurent chaque année dans les maisons de retraite médicalisées ,mais dans quelles conditions ?

Seul 14 % des Ehpad disposent de personnel infirmier de nuit.

25 % des Ehpad n'ont aucun lien avec une équipe de soins palliatifs.

 

Une Maltraitance Institutionnelle, un Génocide silencieux

 

En pleine campagne présidentielle ,stop à la surenchère et aux effets d'annonce des candidats de toutes les couleurs.

 Osons décrier le manque de courage politique de nos dirigeants et l'hypocrisie de nos tutelles qui joue sur du velours parce que les familles sont épuisées,

et "qu'un salarié maltraité peut devenir maltraitant et plus"